Lydia : "Une allemande parmi nous !"

Publié le par luc

Lydia : "Une allemande parmi nous !"

1) Aujourd'hui je suis au coté

d’une jeune volontaire allemande, présente toi s’il te plaît ?

Je m’appelle Lydia MULLER, j’ai 19ans, j’habite a Lörrach petite ville en Allemagne a la frontière de la Suisse et l’Alsace, avec mes parents, mes grands-parents et mes deux sœurs dans une ferme. J’aime sortir avec mes amis, danser et lire.

2) Depuis quand est tu arrivée aux chenets? Quelles ont été tes premières impressions?

Je suis arrivée aux chenets le 1er septembre 2016. J’ai trouvé la résidence très belle, tout le monde parlait français c’était difficile pour moi mais j’ai dû m’adapter.

3)Tu as mis combien de temps avant de trouver tes repères?

Cela m’a pris un a deux mois pour m’y habituer.

4)Comment se passe ton volontariat? Pourquoi avoir voulu faire un volontariat?

Cela se passe bien, j’aime travailler avec les personnes âgées, quand j’étais petite je voulais faire une année à l’étranger, ma sœur l’avais déjà fait aussi du coup j’ai vus ce volontariat comme un bon tremplin pour améliorer mon français. J’aime cette langue.

5) Peux-tu nous dire ce que cela t’a apporté jusqu’ici?

J’ai beaucoup plus confiance en moi, je suis plus autonome et sociable.

6) Qu’envisages-tu de faire après ton service social volontaire ?

La première chose que je compte faire c’est voyager et rejoindre mes amis, ensuite je reprend mes études en octobre en alternance ce qui m’aidera a m’orientant vers les métiers de la finance.

7) Que penses-tu de Paris? Tu aimes paris ?

Oui j’aime Paris, mais cela a été très difficile de s’y habituer, je viens d’un tout petit village, il y a un grand contraste, au début j’étais un peu perdu mais c’est une très jolie ville.

8) As-tu une anecdote a nous raconter sur ton séjour jusqu’ici?

Oui, j’ai gagné contre Sarah, Mme F. et Mme G. au scrabble.

9) Un petit mot pour nos résidents qui te lisent?

Merci pour l’accueil et leurs patience avec mon français.

10) Viendra-tu un jour au Chenets?

Bien sur, quand je serais de passage sur Paris je passerais aux Chenets.

Entretien réalisé par Nafal en février 2017.

 

 

 

 

 

Publié dans Portraits

Commenter cet article