Monsieur Roland B.

Publié le par luc

LE COIN DE LA POÉSIE !

LE COIN DE LA POÉSIE !

Monsieur B. est parti

Si vite, en catimini

C’est comme s’il ne voulait

Surtout pas déranger.

Je m’étais habitué

A le voir tous les jours

Faire un peu de Kiné

De marche, un petit tour.

Il me parlait du pays

Cette lointaine Algérie

D’où vient aussi ma famille.

Monsieur B. me racontait

Mes souvenirs oubliés

Car j’étais trop petit

Dans ce pays fantasmé.

Monsieur Roland va me manquer,

Sa chaleur méditerranéenne

Sa lenteur extrême,

Ses petites manies

Son sourire ravi.

Il est de ces « gens-là »

Que je n’oublierai pas

Et qui marquent mon chemin

D’un souvenir sans fin.

Courbevoie , le 9 mai 2016

Jacques DERRIEUX (Kiné)

 

 

Jacques DERRIEUX

Jacques DERRIEUX

Publié dans Poésies

Commenter cet article