MISS CHENET 2015 : Qui êtes-vous ?

Publié le par luc

MISS CHENET 2015 : Qui êtes-vous ?

Jeudi 18 juin 2015, Madame Simone D. a été élue « Miss Chenets 2015 » grâce à sa présentation, sa bonne humeur et sa diction impeccable pour le texte et poème « La Vie » de Mère Theresa. « Je suis née le 17 novembre 1923 à Reims, la capitale du Champagne, je suis arrivée aux Chenets, en février 2015, je suis une femme très active, avec beaucoup de tonus, je tiens de ma grand-mère, c’était une femme de caractère, elle me disait : - Ma petite, dans la vie il faut aimer, respecter et partager ! J’ai beaucoup aimé ma grand-mère du limousin, qui n’avait pas sa langue dans sa poche… Dès l’âge de 20 ans, j’ai travaillé en région Parisienne, comme Puéricultrice pendant 40 ans dont 35 ans à l’Hôpital Foch au service maternité… Je n’ai pas eu d’enfants...

Mais je me suis occupée toute ma vie de ceux des autres et je peux dire aujourd’hui que j’ai vu grandir des milliers d’enfants !... Rendez-vous compte que les premiers bouts-de-choux ont aujourd’hui 60 ans et plus !... En général, j’aime les gens, le contact et les échanges, j’aime sortir, les musées et les voyages car je suis très curieuse, je suis allée en Italie, en Espagne et en Tunisie, j’ai toujours rencontré, lors de mes voyages, des gens extraordinaires, j’ai conservé de mes séjours, une amie Italienne depuis plus de 25 ans.

Ici aux Chenets je reçois la visite d’amis et de ma nièce qui est très casanière mais qui fait l’effort de venir me voir depuis Chatenay-Malabry…

J’ai beaucoup travaillé et je n’ai pas trop pensé à moi-même, bien que je me sois mariée 15 ans et veuve j’ai rencontré un ami avec qui je suis restée 30 ans.

Cette année, je suis allée à Lourdes pour le Pèlerinage National en Août et j’ai partagé ma chambre avec une résidente des Chenets, le matin on entendait les cloches de la basilique et j’ai adoré la retraite aux flambeaux, ce fut pour moi un souvenir inoubliable, l’année prochaine j’aimerais retourner à Lourdes…

Sinon je peux ajouter que je ne suis pas trop à l’aise avec l’argent… Je peux même dire que je n’aime pas l’argent et c’est pour cela que je ne suis pas bonne en mathématiques, mais quand j’étais enfant je ne faisais aucune faute en dictée…

Je suis toujours souriante et gaie et ma devise préférée est :

« Aimer, c’est aller vers les autres » et mes amies m’ont toujours dit : « Tu n’as pensé qu’aux autres ! ».

Simone D.

 

 

Publié dans Portraits

Commenter cet article